blog :::

: (1126 articles)

Points de vue d'enfants, images du monde indien

camerakids.jpgOscar 2005 du meilleur film documentaire, Camera Kids est ? la fronti?re de l?humanitaire et de l?art. Il raconte l?exp?rience de la photographe Zana Briski dans les quartiers pauvres de Calcutta. Ne voulant pas se contenter d?un ?ni?me reportage choc sur l?extr?me mis?re des rebuts de la soci?t? indienne, elle s?est impliqu? aupr?s des enfants des rues (pour la plupart fils et filles de prostitu?es) en leur transmettant son art.
Au-del? de l?id?e de l?enseignement et de l?art comme moyen d??chapper ? la mis?re et ? l?ali?nation, ? laquelle tout le monde souscrira, le film est int?ressant en ce qu?il confronte deux points de vue : celui d?une artiste occidentale et d?un documentariste sur la mis?re indienne (et l?incurie de l?administration), et celui des enfants eux-m?mes sur leur condition, leur avenir et la violence du monde adulte.
Si le film ne rentre pas vraiment dans le cadre des programmes, on peut le montrer ? des coll?giens et imaginer des prolongements en arts plastiques voire en fran?ais (introduction ? la photographie et ? la notion de point de vue) et en anglais.
Le film peut aussi inspirer et impulser d?autres projets photographiques : pourquoi (certains l'ont sans doute d?j? fait) ne pas demander aux ?l?ves ? leur tour de photographier leur r?alit? et de donner leur point de vue sur le monde qui les entoure ?
A voir sur le site Kids with camera (en anglais) quelques unes des photos prises par les enfants du film, qu?on peut acheter pour soutenir le projet humanitaire.

[Camera Kids, documentaire de Zana Briski et Ross Kaufman. 2005. Dur?e : 1 h 23. Distribution : Novocin?. Sortie le 16 novembre 2005]

Posté dans Dans les salles par Zéro de conduite le 16.11.05 à 20:46 - 4 commentaires

Le cin?ma en cours de maths ?

tp1.jpgL?id?e semble a priori totalement incongrue : la sp?cificit? et l?aridit? du langage math?matique semblent l?exclure du champ de la fiction cin?matographique. Certes, la figure du math?maticien a souvent inspir? le cin?ma grand public, mais ce dernier a rarement d?pass? le clich? du g?nie "n?cessairement g?nial et calculateur prodige, [?] lunatique, perdu dans ses chiffres, solitaire, quand il n?est pas carr?ment fou."
C?est ce que souligne cet article, Math?maticiens sous les projecteurs, (inspir? par des conf?rences de Jean-Pierre Bourguignon, directeur de l?Institut des hautes ?tudes scientifiques), qui analyse la repr?sentation hollywoodienne du math?maticien ? partir de films tels que Will Hunting, Pi ou Un homme d?exception et m?ne finalement ? la conclusion suivante : l? o? il y a math?maticien au cin?ma, il n?y a pas beaucoup de maths.
Mais il arrive que le cin?ma fasse des maths sans le savoir : c?est ce que d?montre de mani?re ludique Anne Ruhlmann sur son site Le Matou matheux, en proposant (niveau coll?ge) de nombreux exercices et jeux inspir?s par des s?quences de films c?l?bres : entre autres Harry Potter, Une journ?e en enfer ou? L?ann?e derni?re ? Marienbad !

Posté dans Sur le web par Zéro de conduite le 24.10.05 à 18:29 - 2 commentaires

Cin?ma et histoire : Le cin?ma dit-il la v?rit? ?

grandeillusion.jpgReprise pour la cinqui?me saison du programme Histoire et Cin?ma de l?Institut Lumi?re ? Lyon : dix jeudis (jusqu?au 18 mai 2006) pour illustrer cin?matographiquement les programmes d?Histoire des coll?ges et lyc?es. Le programme est disponible dans l?espace p?dagogique du site de l?Institut Lumi?re et repris par les Clionautes, qui mettent ?galement en ligne un texte de Lionel Lacour (l?historien responsable de ces s?ances), v?ritable d?fense et illustration d?une ?tude historique de la production cin?matographique :
"La n?cessit? de d?finir en quoi la fiction cin?matographique participait au corpus des documents d?Histoire m?apparut lorsqu?un enseignant me demanda si pour moi, Rambo ?tait une source historique. Il apparaissait alors ?vident que deux cin?mas se faisaient face, celui qui rassemblait les films estampill?s comme chefs-d??uvre, donc dignes d??tre accept?s en tant que source historique ? part enti?re, et un autre cin?ma, dont le nombre de productions est infiniment plus important mais subissant pendant longtemps l?indiff?rence des historiens, leur m?diocrit? artistique ne les qualifiant pas pour une analyse historique. L?autre n?cessit? de produire cet article ?tait celle de r?pondre ? une question pos?e par tant de monde, enseignants, ?l?ves, journalistes et autres spectateurs. Le cin?ma dit-il la v?rit? ?."
Renvoyons ? cette utile bibliographie et rappelons ? ce propos la tenue du 23 au 28 novembre prochains du 16?me Festival international du film d'histoire de Pessac, consacr? cette ann?e au th?me de l?Europe ("Histoire d?une passion").

Posté dans Evènements par zama le 18.10.05 à 15:22 - 4 commentaires

Toiles et toiles : les Renoir ? la Cin?math?que

127.jpgLe retentissement m?diatique ayant ?t? ? la hauteur de l??v?nement cin?philique, nous ne reviendrons pas ici sur l?ouverture de la Cin?math?que Fran?aise au 51, rue de Bercy. Signalons tout de m?me que trois journ?es portes ouvertes sont propos?es aux enseignants pour leur faire d?couvrir le lieu, les 5, 6 et 12 octobre 2005 (contact).
Ils pourront jeter un ?il ? l?exposition Renoir/Renoir, premier exemple d?une volont? affich?e de confronter le septi?me art aux arts plastiques, qui ne fait pas l?unanimit? parmi les cin?philes.
Quant ? la p?dagogie, rappelons qu?il existe en ligne une multitude de ressources sur les ?uvres de Jean Renoir (pr?sent? en int?grale rue de Bercy, et objet de r??ditions DVD), dont voici une petite s?lection :
- La R?gle du jeu : dossiers sur Educnet, le site acad?mique de Nancy-Metz, et celui de Versailles (et le site du CRAC, voir ci-apr?s)
- la Partie de campagne : fiche p?dagogique de l?ABC et, en format pdf, une ?tude de la premi?re s?quence et une autre de la? derni?re.
- mais aussi une ?uvre beaucoup moins connue comme Le Caporal ?pingl? (fiche lyc?ens au cin?ma).
On trouver enfin consulter les fiches du CRAC :
Boudu sauv? des eaux, La R?gle du Jeu, La Grande illusion, et deux ?tudes de s?quence dans la pr?cieuse collection "Plans rapproch?s" de T?l?doc : La b?te humaine ("Comment exprimer ? l??cran la violence d?une pulsion ?") et Boudu sauv? des eaux ("Comment exprimer le r?el au cin?ma ?")



Posté dans Evènements par Zéro de conduite le 03.10.05 à 22:47 - Réagir

Pourquoi Cannes est ? Cannes ?

plancannes.jpg Alors que l?effervescence retombe et que les journalistes, apr?s avoir critiqu? les films, sont occup?s ? critiquer le palmar?s, le site des Caf?s G?ographiques propose une approche originale d?un Festival per?u comme un ?concentr? de g?ographie? (article).
Il revient tout d?abord sur les d?terminants historiques, politiques et g?ographiques qui ont pr?sid? ? la cr?ation et ? l?implantation du Festival : en 1939, il s?agit de faire pi?ce au seul festival de cin?ma existant, la Mostra de Venise, phagocyt? par le r?gime fasciste (Les Dieux du Stade de Leni Riefenstahl vient d??tre prim?).
? Comment concurrencer la Mostra, lui prendre sa place ? Le soleil et la mer sont les ?l?ments attractifs n?cessaires ? la r?ussite de cette entreprise ? Faudrait-il un d?terminant climatique ? N'y aurait-il de bons festivals qu'au bord de la mer ? Et peut-on concurrencer Venise en choisissant une ville au Nord de l'Europe ? Un temps, on h?site : ce sera le plus loin possible du p?le v?nitien, soit au plus pr?s. Biarritz ou Cannes ? Deux villes de vill?giature sans pass? historique marquant mais qui ont des palais et un beau th??tre maritime. Cannes finit par l'emporter, pour l'h?tellerie, les infrastructures, le pied de nez g?ographique ? l'Italie qui regarde vers l'Est de la plaine du P?. Cannes sera l'anti-Venise. ?
On apprendra ensuite, de mani?re certes plus anecdotique, combien de marches compte le Palais du Festival et de quand date ce magnifique tapis rouge?
C?est l?occasion de signaler la rubrique cin?ma de ce site, dont la note d'intention constitue une belle invitation au voyage : "L'actualit? cin?matographique regorge ainsi d'une topographie ? la fois r?elle (Ta?wan, Paris, New York?) et virtuelle (le plan s?quence qui ouvre Mill?nium Mambo, l'?quip?e a?rienne de Howard Hughes?). En une image, l'Asie, l'Europe ou l'Am?rique d?versent vers nous leurs espaces. C'est ? leur rencontre que l'on veut vous convier, ? un petit morceau de g?o en quelques plans?"
Le dernier film comment? par Nicolas Bauche est Shizo de Guka Omarova, qui d?ailleurs fait l?objet, sur le site officiel du film, d?une tr?s jolie pr?sentation? par carte.

Posté dans Evènements par Zéro de conduite le 24.05.05 à 00:10 - 1 commentaire

new site