Image du film Rafiki

Sensibiliser au respect des différences de genre

Fiche d'activité

Rafiki

Rafiki de la réalisatrice kenyane Wanuri Kahiu tourne le dos aux représentations misérabilistes (sous-développement, guerres, corruption) du continent africain pour montrer le quotidien et les préoccupations d’une jeunesse urbaine mondialisée, dans laquelle se reconnaîtront nos adolescents.
Ils s’y projetteront d’autant plus aisément que le film aborde des thématiques essentielles à l’adolescence : les rapports de genre, la tolérance et le regard des autres. Le film met en scène une histoire d’amour entre deux jeunes filles que tout oppose : Kena aime passer du temps avec des garçons et jouer au football, elle porte les cheveux courts et des habits plutôt masculins ; Ziki se maquille, a les cheveux longs, et passe une grande partie de la journée à danser avec ses amies. Cette activité permettra aux élèves d’analyser les différences entre les deux jeunes filles et les attentes relatives au genre. Ce travail pourra être suivi de l’autre activité proposée par Zérodeconduite, consacrée à l’analyse des discriminations homophobes mises en scène par le film.
Par Martin Veber  

Suivez-nous