Image du film Rafiki
Présenté et très remarqué lors du Festival de Cannes 2018, Rafiki de Wanuri Kahiu aborde le thème de l’homosexualité et de sa perception dans la société kenyane contemporaine. La réalisatrice nous donne à voir, avec beaucoup de sensibilité et de pudeur, l’amour naissant entre deux jeunes filles. Elles vont progressivement se découvrir, se révéler, aussi bien à elles-mêmes qu’aux yeux de leurs proches (parents, amis) et de la société.
Rafiki nous montre comment regarder l’autre, mais aussi comment affronter le regard des autres, dans un Kenya connecté à la mondialisation mais encore emprunt de traditions et de préjugés homophobes.
L’étude de ce film en classe d’anglais permet d’évoquer la culture de ce grand pays anglophone qu’est le Kenya, mais aussi d’aborder les questions de respect et de tolérance, par exemple dans le cadre d’un projet interdisciplinaire avec le cours d’Enseignement Moral et Civique.
Par Madeline Daubanes  

Suivez-nous