Articles

Une chevauchée impressionnante dans les plaines américaines pour décrire l’identité amérindienne

Philippine Le Bret,

« Ils [les Blancs] n’ont jamais pris le temps de nous écouter ». La phrase est prononcée par un membre de la communauté Lakota filmé dans The Ride. Elle décrit avec justesse le projet de ce documentaire signé par la Française Stéphanie Gillard : sortir d’une représentation folklorique des Indiens d’Amérique pour laisser le temps à leur parole de se développer, et montrer ainsi toute la complexité de leur double identité – indienne et américaine.

Le nouveau monde : bons sauvages et méchants colons

Le nouveau monde de Terence Malick s'empare d'un mythe aussi cher aux Américains

Suivez-nous