Moi, Daniel Blake

Moi, Daniel Blake

Anglais SES EMC Lycée Chômage Précarité État providence Solidarité Royaume-Uni

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée  en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Un film de Ken Loach, sorti le 26 octobre 2016
Drame social - 97 min

Activités

Questionner l'inhumanité du traitement des chômeurs en Angleterre

À travers le parcours de Daniel, obligé de chercher des « boulots inexistants » pour éviter qu’on ne lui retire ses allocations, Ken Loach dénonce

Articles

Moi, Daniel Blake : entretien avec Didier Demazière

Philippine Le Bret,

Palme d’Or au dernier Festival de Cannes, Moi, Daniel Blake permet à Ken Loach de renouer avec son militantisme politique. Plaidoyer vibrant pour la défense des droits des chômeurs, le film dénonce la mort de l’État-social britannique. Didier Demazière, sociologue du travail, nous aide à comprendre les évolutions d’un système d’aide sociale devenu kafkaïen.

Ken Loach dépeint l'Angleterre sans cœur du libéralisme

Florence Salé,

À près de 80 ans, le vétéran Ken Loach revient à Cannes avec un film engagé qui dénonce à nouveau la guerre menée continûment (par des gouvernements de droite comme de gauche ), depuis 1979 et l'avènement de Margaret Thatcher, contre "l'esprit de 1945" (pour reprendre le titre de son documentaire).

Voir le film

Organiser une projection en salle

Acheter le DVD

jaquette du dvd

DVD vendu avec ses droits de diffusion et de prêt
57,50€

Acheter

Avis sur le film

Suivez-nous