L'Oeil du Tigre

L'Oeil du Tigre

EMC SVT EPS Français Collège Handicap Sport Famille
 3.6 / 5 (8 avis)
Laurence vit au cœur de la Mayenne avec son mari agriculteur et ses deux garçons. 
Son rêve, devenir championne de Viet Vo Dao, un art martial vietnamien. 
Mais ce n'est pas une mince affaire, surtout quand on n'a jamais fait de sport, qu'on aime faire la fête et qu’on a perdu la vue il y a plus de quinze ans.
Un film de Raphaël Pfeiffer, sorti le 19 décembre 2018
Documentaire - 78 min

Activités

Aborder le handicap par le biais du sport

Notre dossier pédagogique propose un introduction au film et un projet interdisciplinaire pour le collège, articulé autour de fiches d'activité en EMC, SVT et EPS

Articles

"Au delà de la question du sport et du handicap, ce film montre le quotidien d’une femme et d’une mère de famille"

Ilyass Malki,

Dénué de tout pathos, tonique et souvent drôle, L’Oeil du tigre, le documentaire de Raphaël Pfeiffer, pose un regard juste sur le handicap, dépeint dans ses dimensions individuelle et sociale... Sociologue et maître de conférence à l’INSHEA, Fréderic Reichhart nous livre son analyse du film et nous éclaire sur les relations entre sport et handicap.

Voir le film

Organiser une projection en salle

Avis sur le film

 4.0 / 5

"L'oeil du tigre" est un film positif et humaniste. Merci pour cette découverte. Le dossier pédagogique est très bien fait, je vais en parler à mes collègues des matière concernées.

Dalila H. - LP Marie Laurencin

 4.0 / 5

Très beau film ou l'on navigue entre documentaire et fiction avec humour et poésie.

Marie d. - Collège Jean Jaurès

 4.0 / 5

(c'est pas beaucoup 500 caractères !) C'est un hommage à ce tissu associatif qui créé du lien social, du "vivre ensemble", et que les politiques ont tort de considérer comme quantité négligeable parce que ça ne rapporte rien.

Déborah H. - Collège Camille Claudel

 4.0 / 5

Il ressort beaucoup de tendresse de cette famille : le mari taiseux mais très amoureux de sa femme, les enfants qui prennent soin de leur maman autant qu'elle prend soin d'eux, les parents et amis qui sont présents aussi, les copains du club de karaté. Ça montre qu'on n’est pas obligé de tomber dans l'abêtissement, et la surconsommation, même quand les fins de mois sont difficiles.

Déborah H. - Collège Camille Claudel

 3.0 / 5

J'ai beaucoup de respect pour le courage et l'énergie de Laurence, "l'héroïne" du film, et le jeune réalisateur a du talent à revendre. Mais ce portrait de femme, certes émouvant, fait-il un film pour autant ?

Olivia L. - Lycée Arago

 4.0 / 5

Un portrait très touchant et positif. On en sort avec beaucoup d'énergie et l'envie de sa battre comme l'héroïne le fait au quotidien. Le film peut permettre à des élèves que les personnes handicapées sont des personnes comme les autres : elles ont une vie de famille, des passions…

Micheline G. - Lycée Ampère

 3.0 / 5

Ce film est-il vraiment un "documentaire" ? Tout y semble dirigé. En tant que premier film, réalisé, qui plus est, avec des non comédiens, j'admire le savoir-faire, la capacité à transformer ce personnage en héroïne. Le propos, quant à lui, est intimement lié au sujet : une non-voyante qui se bat et montre en tout de la joie de vivre. Pas de grande complexité des sentiments, dans ce film, mais c'est un geste assez réussi.

Aude M. - Collège Janson de Sailly

 3.0 / 5

Une belle leçon de vie mais trop lent pour les plus jeunes.

Christine V. - Collège Louis Pasteur

Suivez-nous