Image du film Corniche Kennedy
Sur le grand boulevard marseillais qui donne son nom au film, les jeunes des quartiers défavorisés viennent passer le temps, plonger et découvrir l’amour. En adaptant le roman de Maylis de Kerangal, la cinéaste Dominique Cabrera poursuit son travail sur les déterminismes sociaux. Les trois activités proposées dans ce dossier pourront ainsi être mobilisées en cours de Français en Première, dans le cadre de l’objet d’étude « Le personnage de roman » ; en Quatrième, autour de la confrontation des valeurs de l’individu et de la société, et de la ville comme lieu de tous les possibles ; au sein de l’EDE « Littérature et sociétés » en classe de Seconde.
 
Par
Clémentine Dautremer
  
Vital Philippot
  

Suivez-nous