Image du film Sicilian ghost story

Étudier comment mettre en scène les crimes de la mafia

Dossier pédagogique

Sicilian ghost story

Comment mettre en scène un fait divers aussi terrible que l’enlèvement, la séquestration et l’assassinat d'un adolescent par la mafia ? Les cinéastes palermitains Fabio Grassadonia et Antonio Piazza (Salvo), choisissent dans Sicilian ghost story la voie de l’imaginaire : à travers l’histoire de Luna, la jeune amoureuse de Giuseppe, ils offrent une transfiguration onirique du fait divers, entre conte et fantastique. Notre dossier pédagogique propose une analyse thématique et stylistique du film, et donne la parole à une spécialiste de la mafia.
 
Par
Philippine Le Bret
  
Vital Philippot
  

Suivez-nous