Image du film Médée

Étudier l’adaptation de la tragédie d’Euripide

Fiche d'activité

Médée

Deux ans après Œdipe Roi, inspiré de Sophocle, c’est chez Euripide que va puiser Pier Paolo Pasolini pour mettre en scène sa Médée. Très librement inspirée du Tragique grec, le film s’en démarque même franchement : les dialogues y sont réduits à leur portion congrue, dans une œuvre si elliptique qu’elle en est parfois incompréhensible pour qui ne connaît pas le mythe. L’apport de Pasolini n’en reste pas moins important : le réalisateur enrichit le mythe de Médée en mettant l’accent sur l’affrontement de deux mondes – l’un antique et religieux, l’autre moderne et désenchanté. À travers la conduite individualiste et intéressée de Jason, c’est ainsi la société contemporaine et le choc des cultures que Pasolini met en question. Pour accompagner l’étude du film, nous publions un dossier pédagogique composé de trois séquences : la première sur l’opposition entre deux mondes, la deuxième sur la représentation du pouvoir et la troisième sur le tragique. Ce dossier pourra être mobilisé par les professeur·e·s de Français de Seconde, dans le cadre de l’objet d’études « La tragédie et la comédie au XVIIe siècle : le classicisme ».

 
Par Virginie Bédrune  

Médée

Ce film m'intéresse

L'avis des enseignants

Suivez-nous